Seul Richard

Création scénique et installation, 2010

Richard II de Shakespeare décrit la trajectoire d’un homme convaincu d’échapper aux lois du réel par sa nature divine. Face aux événements qui lui échappent, son interrogation permanente sur son rôle et ce qu’il représente le conduira à la destitution, la prison et la mort. Le projet Seul Richard met en scène ce parcours et cette relation destructrice au réel, à travers une proposition qui associe théâtre, cinéma, arts numériques et musique.

Richard est seul au plateau. Tous les autres personnages de la pièce et le monde extérieur sont pris en charge par un film, qui est manipulé en direct par l’actrice, via un dispositif interactif. L’ensemble du film se déroule dans un jardin. Acteurs et amateurs, les interprètes interviennent face à une caméra subjective qui est l’œil de Richard : un œil prolongé et transformé par les gestes de l’actrice. Autour d’elle, trois opérateurs prennent en charge la musique et le son. Cette mise en jeu de la volonté de contrôle du personnage ouvre un questionnement sur la solitude, l’exercice et la perte du pouvoir. Deux réalités, deux espaces, deux temporalités et deux paroles se confrontent, au fur et à mesure que Richard, s’enfonçant dans la nuit, s’éloigne d’un monde dont il perd la maîtrise.

seul-richard_07

Thierry Fournier Seul Richard

Avec Emmanuelle Lafon, Juliette Fontaine, Thierry Fournier et Jean-François Robardet
Coproduction : École nationale supérieure d’art de Nancy / Alliance Artem, La Chartreuse-CNES, avec le soutien de la Région Lorraine et du Dicréam / CNC.
Interprètes du film (acteurs) : Pierre Carniaux, Judith Morisseau, Sandrine Nicolas. Interprètes du film (amateurs) : Éloïse Chabbal, Aurélie Claude, Charles Gonin, Mathieu Guigue, Sophie Jaskierowicz, Marianne Kaldi, Émilie Legret, Alexia Mérel, Claire Moindrot, Tram Anh Ngo (étudiants de l’Atelier de recherche et création Electroshop, ICN Business School et École nationale supérieure des Mines de Nancy).